• janvier

    15

    2020
  • 18
  • 0
Changer de chauffage pour une chaudière à condensation : avantages

Changer de chauffage pour une chaudière à condensation : avantages

Vous souhaitez changer de chauffage ? Vous utilisez du gaz, du fioul ou du bois ? La chaudière à condensation est un modèle très performant. En effet, ce type de chauffage est aussi bien au niveau du rendement énergétique que des performances écologiques. Hormis les chaudières utilisant le gaz de ville, les appareils à condensation requièrent l’installation d’une cuve ou d’un silo de stockage. La chaudière à condensation permet de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 25% et ce, pour un prix raisonnable. Ces prix bas s’expliquent par les économies réalisées et par les différentes aides réduisant ce coût. Cette chaudière gaz est rentabilisée en 6 ans maximum.

Chaudière à condensation cuisine

 

Une technologie favorisant les économies d’énergie

Une chaudière à condensation est avant tout une chaudière qui produit de la chaleur grâce à un combustible (granulés de bois, gaz, fioul). L’énergie dégagée par cette combustion permet de chauffer l’eau du système de chauffage central (alimentant le plancher chauffant ou les radiateurs), ainsi que l’eau sanitaire du domicile. La spécificité de la chaudière à condensation vient du fait que cet appareil récupère la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion. Ces fumées, chaudes, transmettent leur chaleur à l’eau revenant dans la chaudière. Elles contient aussi de la vapeur d’eau qui est condensée et libère alors de la chaleur. Ce qui permet d’augmenter de nouveau la température de l’eau de retour. Ainsi préchauffée, cette eau aura besoin de moins d’énergie pour atteindre, de nouveau, sa température de consigne.

Shéma chaudière condensation

Refroidie, la vapeur d’eau se transforme en eau qui est rejetée dans le circuit des eaux usées. Grâce à sa technologie, la chaudière à condensation consomme moins de combustible pour produire plus d’énergie qu’une chaudière traditionnelle. Certains modèles peuvent atteindre une performance de 110%.

Photo d'une chaudière à condensation

Un rendement énergétique amélioré et une pollution diminuée

La technologie de condensation permet d’utiliser de manière optimale l’énergie produite par la combustion. Indépendamment du type de combustible, les chaudières à condensation ont le meilleur rendement (de 100 à 110% environ). Quant aux autres chaudières (entre 80 et 0% pour les appareils classiques et de 90 à 96% pour ceux à basse température).

Ce rendement correspond au rapport entre la puissance fournie en chaleur et la puissance consommée. Comme les chaudières à condensation consomment moins de combustible. Cela entraîne une diminution importante des émissions de gaz polluants (composés azotés, monoxyde et dioxyde de carbone…). Pour les modèles au fioul, on réduit encore plus ces émissions.  Par exemple en choisissant un appareil équipé de brûleurs dits « à flamme bleue ». Pour les chaudières à bois, les appareils labellisés « Flamme Verte » (label attribuant un certain nombre d’étoiles). Elles offrent une garantie aussi bien sur leurs performances énergétiques qu’environnementales. Plus ils possèdent d’étoiles, meilleures sont leurs performances. Les chaudières à bois peuvent bénéficier d’un chargement automatique des granulés. Les chaudières fonctionnant au gaz de ville ne demandent pas l’installation d’une citerne.

Des combustibles plus ou moins écologiques et nécessitant un stockage

Pour les chaudières aux fiouls et les chaudières à gaz (propane ou GPL), il est nécessaire d’installer une citerne (en plastique ou en métal) pour stocker le combustible. Par conséquent nous devons trouver la place requise, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitation (en enterrant éventuellement la cuve dans le jardin). Dans le cas d’un appareil à granulés de bois, il faut disposer d’un silo (en métal ou en briques) à proximité de la chaudière. Côté écologique, le fioul est le combustible le plus polluant et il produit des rejets chargés en acide. Fabriqué à partir du pétrole, il subit les mêmes imprévisibles variations de prix que les autres énergies fossiles, comme le gaz. Ces deux combustibles sont plus onéreux par rapport aux granulés de bois.

Chaudière à condensation dans une cuisine

Les aides disponibles

Dans l’optique de promouvoir l’efficacité énergétique, l’État a décidé de mettre à disposition de nombreuses aides écologiques. Comme la prime énergie, elle fonctionne sur le principe d’éco-conditionnalité. Il est également possible d’avoir recourt aux CITE (Crédit d’Impôts pour la Transition Énergetique). Il s’agit d’une réduction d’impôts qui est à 30% du prix d’achat de votre chaudière à condensation. Si vous ne payez pas d’impôts la somme correspondante vous sera reversée.

L’éco-Prêt à taux zéro est également un dispositif envisageable dans le cas où votre logement à été achevé avant 1990 et que vous réalisez un bouquet d’au moins deux travaux améliorant la performance énergétique de votre logement. Enfin, vous pouvez percevoir des aides financières auprès de l’ANAH. Ils proposent des aides financières pour améliorer les conditions de vie des ménages aux revenus modestes ou très modestes. Les conditions de ressources varient en fonction du nombre de personnes au foyer mais aussi si votre logement est en province ou en Ile de France. Il faut consulter le site de l’organisme pour avoir les chiffres exacts.

aidePour aller plus loin :

La pompe à chaleur : avantages, principe et fonctionnement (en cours de rédaction)

Le poele à granulés, une solution de chauffage économique et écologique (en cours de rédaction)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les 24 heures.

Annuler la réponse

Devis clé en main

Utiliser nos devis clé en main pour estimer le coût approximatif de vos travaux de construction, rénovation ou d’installation.

Estimer
Dernières actualités
Les plus vues