• février

    3

    2021
  • 4272
  • 0
Quelle isolation pour mes combles aménagés ?

Quelle isolation pour mes combles aménagés ?

Si vous avez la chance d’avoir des combles aménageables ou des combles aménagés, vous devez réaliser des travaux d’isolation pour être en accord avec la réglementation en vigueur. Cette démarche vous assure aussi un confort optimal.

Vos combles pourront alors être mieux exploités et agrandiront judicieusement la surface habitable de votre bien immobilier. Découvrez les différentes techniques qui permettent d’isoler vos combles aménageables ou combles aménagés. Par ailleurs, il existe un large choix de matériaux d’isolation pour vos combles aménagés.

Différents matériaux pour l’isolation des combles aménagés

Il existe différents types de matériaux pour isoler ses combles aménagés et réaliser des économies d énergie.

Les laines minérales : laine de verre ou laine de roche

La laine de verre est l’isolant le plus courant pour l’isolation des combles aménagés : légère, résistante, imputrescible et accessible, elle assure une bonne performance thermique et acoustique. Disponible notamment en rouleaux et en panneaux semi-rigides, elle convient à tous les types de combles et donc aux combles aménagés.

La laine de roche résiste bien au feu et à la chaleur. Elle est appréciée pour sa résistance à la compression, sa durabilité et sa perméabilité à la vapeur. Elle aussi se présente sous la forme de rouleaux et de panneaux. Il s’agit d’un matériau tout à fait adapté à l’isolation thermique et acoustique des combles aménagés.

Les isolants d’origine végétale

Les isolants d’origine végétale sont naturels et assurent une bonne qualité d’isolation acoustique. Durables, imputrescibles et résistants aux nuisibles, ils sont généralement traités pour éviter le développement de bactéries et de moisissures. Ils sont également recyclables et respectueux de l’environnement. Vous pouvez choisir entre la laine de chanvre, le liège et la laine de lin pour l’isolation de vos combles aménagés.

Les isolants synthétiques

Le polystyrène expansé ou (PSE) est fabriqué à partir de pétrole brut : composé de microbilles assemblées par compression. Il se distingue par sa légèreté, sa résistance mécanique et son excellente performance thermique. Noter que cet isolant n’assure pas une isolation acoustique. Il doit être associé à des matériaux qui ne craignent pas le feu parce qu’il est inflammable.

Le polyuréthane est également proposé pour l’isolation de la toiture par l’extérieur. Il offre de très bonnes performances thermiques et phoniques. Étanche, durable et respectueux de l’environnement, il se pose rapidement.

Autres types d’isolants

Vous pouvez aussi choisir de la laine animale (laine de mouton), de la laine de bois, ou encore de l’ouate de cellulose.

Les techniques d’isolation de combles aménagés

La technique d’isolation idéale pour vos combles aménagés ou aménageables doit être définie en fonction de l’espace habitable, des conditions météorologiques de la région et de l’aspect de la charpente.

L’isolation par l’intérieur des combles aménagés

L’isolation des combles aménagés par l’intérieur consiste à poser des panneaux isolants rigides ou bien semi-rigides. Vous pouvez opter pour une isolation sous-toiture par simple couche en utilisant de la laine isolante. Mais vous pouvez aussi choisir une isolation par double couche : l’isolant s’installe alors par couche sous rampant.

Quelle que soit la technique d’isolation intérieure que vous choisissez, prévoyez toujours l’installation d’un frein pare-vapeur avant d’achever la pose de plaques de plâtre qui masque les matériaux isolants utilisés.

a- Isolation intérieure en simple couche

Facile à mettre en œuvre et rapide, cette technique d’isolation des combles aménagés consiste à insérer le matériau isolant choisi entre les chevrons en bois sur lesquels les différents éléments de la toiture sont fixés. Attention : l’épaisseur maximale de l’isolant ne doit pas dépasser celui des chevrons pour un écran de sous toiture HPV. S’il s’agit d’un écran non HPV, réduisez cette épaisseur de 2 cm pour favoriser l’aération. Ce système permet d’éviter les problèmes liés à l’humidité comme l’apparition de champignons, de moisissures ou encore une invasion d’insectes. À noter que l’isolant se pose toujours en partant du bas, jusqu’au faîtage.

b- Isolation intérieure en double couche

Si elle prend plus de temps que la première technique parce qu’elle s’effectue en deux temps, l’isolation des combles aménagés par l’intérieur en double couche garantit un meilleur confort thermique. La première étape consiste à installer la première couche d’isolant comme dans le cadre d’une isolation intérieure en simple couche. Ensuite, pour la deuxième étape, il faut poser des suspentes. Elles sont indispensables pour la fixation de fourrures qui, elles, serviront au maintien de la deuxième couche d’isolant. Il faut achever ces travaux par une finition en Placo afin d’avoir un meilleur rendu esthétique. Les fils électriques sont insérés entre l’isolant et les plaques de plâtre.

Isolation par l’extérieur ou Sarking

Si vos combles sont déjà aménagés, vous pouvez choisir la technique d’isolation thermique de la toiture par l’extérieur. La surface habitable et les poutres apparentes (si vous en avez) resteront alors intactes. Cependant, elle coûte plus cher que l’isolation par l’intérieur. Elle est recommandée si vous avez décidé de rénover votre toiture, par la même occasion. Avec cette méthode, la couverture doit être momentanément enlevée afin de poser les isolants proposés sous forme de rouleaux ou de panneaux.

Le sarking est sans doute la technique d’isolation des combles aménagés par l’extérieur la plus courante lorsqu’il s’agit de charpentes classiques. Les travaux commencent par le retrait de la couverture. Des panneaux rigides d’isolant sont alors installés en une ou deux couches sur la charpente. Les professionnels qualifiés prennent toujours les dispositions nécessaires afin d’éviter la formation de pont thermique. Enfin, la couverture est remise en place au-dessus de la dernière couche d’isolant.

À noter que ces travaux doivent être accompagnés de la pose de fenêtres de toit ou de combles performantes pour garantir une isolation optimale.

Travailler avec des professionnels certifiés RGE

Si vous souhaitez que les travaux d’isolation de vos combles aménagés soient réalisés dans le respect des réglementations en vigueur, confiez-les à une entreprise spécialisée certifiée RGE. Avenir Rénovations met à votre disposition des techniciens qualifiés qui maitrisent toutes les techniques d’isolation de combles aménagés les plus récentes.

Lorsque les travaux sont réalisés dans les règles de l’art, ils vous permettent de prétendre à différentes aides financières telle que la prime CEE, l’Eco-prêt à Taux Zéro ou Ma Prime Rénov’. Faites une demande de devis en ligne pour connaitre le budget qu’il vous faut et profitez de ces systèmes de financement pour concrétiser votre projet à moindre coût.

Avenir Rénovations vous conseille et vous accompagne à chaque étape de votre projet pour que garantir un confort thermique et acoustique optimal.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les 24 heures.

Annuler la réponse

Devis clé en main

Utiliser nos devis clé en main pour estimer le coût approximatif de vos travaux de construction, rénovation ou d’installation.

Estimer
Dernières actualités
Les plus vues