• juin

    26

    2018
  • 323
  • 0
Les travaux à faire en post déménagement

Les travaux à faire en post déménagement

N’allez pas croire qu’un déménagement se termine lorsque vous avez posé vos cartons dans votre nouveau logement. Souscrire à votre nouvel abonnement d’énergie, lancer votre nouveau forfait Internet, actualiser votre assurance habitation, tout ça n’est souvent que la première étape. Reste maintenant à faire de ces nouvelles pièces votre vrai chez-vous. La plupart du temps, cela passe par les travaux à faire en post déménagement

Différents travaux de rénovation

Les travaux de rénovation pour votre nouvel habitant peuvent être de plusieurs ordres. Ils peuvent s’étendre du simple rafraichissement des murs à des rénovations plus lourdes, impliquant des travaux importants comme la réinstallation totale de votre isolation thermique. Quoi qu’il en soit, la période post-déménagement est souvent le meilleur moment pour entreprendre des travaux de ce type, puisque, vos affaires n’étant pas encore totalement installées, ils se révèlent moins handicapants pour vous.

Quitte à vous lancer dans des travaux importants, autant en profiter pour améliorer votre espace de vie. Gagner en volume ou augmenter les espaces de rangement peut se faire de différentes manières :

  • Abattre des murs non-porteurs. Supprimer les séparations entre certaines pièces (comme le salon ou la cuisine par exemple) peut donner une impression d’espace supplémentaire, et éventuellement servir à l’installation de meubles supplémentaires (cuisine à l’américaine),
  • Doubler d’éventuels murs en mauvais état avec du Placoplatre,
  • Installer des miroirs, toujours afin de donner davantage d’espace à votre logement.

Repenser son isolation thermique

Faire des travaux, ça coûte cher. Mais s’il y a bien une catégorie de travaux qui se rentabilise rapidement et permet même d’effectuer des économies, c’est ceux centrés autour de l’isolation thermique.

L’isolation d’une maison permet simplement de mieux conserver la chaleur et de réduire ses besoins énergétiques. Ainsi, selon les chiffres de l’Ademe, une toiture mal isolée peut laisser échapper jusqu’à 30% de chaleur, ce qui signifie que si votre logement est mal isolé, vous dépenserez davantage d’énergie, et donc d’argent, à réchauffer votre extérieur que votre intérieur. Résoudre ce défaut peut considérablement réduire votre facture d’énergie, ce qui équivaut à gagner quelques euros tous les ans. De plus, une maison bien isolée permet de mieux conserver la fraîcheur en été. C’est donc un investissement à très long terme qui peut rapporter gros, et qui a l’avantage d’être facilement réalisable. Il suffit pour ça d’équiper vos murs de l’isolant de votre choix. Il en existe plusieurs sortes :

Les isolants naturels

  • La laine de chanvre : c’est un matériau écologique, qui est à la fois isolant thermique et phonique. Si son prix est élevé, c’est en raison de sa grande résistance à l’humidité, son aspect répulsif pour les rongeurs et sa résistance au feu
  • La ouate de cellulose : la ouate de cellulose a la particularité de s’installer facilement et de présenter une résistance thermique importante. Cela se répercute évidemment sur son prix, puisqu’il est deux fois plus élevé que celui de la laine de verre ou de roche.

Les isolants minéraux

  • La laine de verre : l’un des isolants les moins chers du marché. Ajoutez à cela qu’elle est facile à découper et propose un pouvoir isolant important et une perméabilité totale à la vapeur d’eau, et vous comprendrez pourquoi il s’agit de l’isolant le plus répandu.
  • La laine de roche : elle offre une protection isolante à la fois en été et en hiver. Elle est un peu moins flexible que la laine de verre, mais est proposée dans le même ordre de prix.

Demandez un devis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les 24 heures.

Annuler la réponse

Devis clé en main

Utiliser nos devis clé en main pour estimer le coût approximatif de vos travaux de construction, rénovation ou d’installation.

Estimer
Dernières actualités
Les plus vues