Rénovation énergétique : les grands changements en 2022

Rénovation énergétique : les grands changements en 2022 À l’heure des enjeux économiques et écologiques, maîtriser la consommation énergétique de votre habitat reste l’une de vos préoccupations majeures aujourd’hui. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser à l'amélioration de votre logement, et à investir dans des projets de rénovation énergétique.

Rénovation énergétique

Le réchauffement climatique, la gestion des ressources naturelles, nous font prendre conscience qu’il est important de protéger notre environnement. Entreprendre des travaux de rénovation globale ou partielle, diminuer vos factures d'énergie, que vous soyez propriétaires occupant ou ménages modestes, Avenir Rénovations, vous accompagne et vous conseille dans vos projets de rénovation. Pour améliorer la performance énergétique et thermique de votre habitat, il est nécessaire d’entreprendre certains types de travaux. Isoler vos combles, vos murs, vos planchers bas ou vos fenêtres, changer votre système de chauffage, sa régulation et la ventilation. Ces travaux de rénovation énergétique bénéficient d’aides financières et/ou de subventions octroyées par l’État, pour vous permettre de diminuer le montant des dépenses engagées.

Aides de l'état, aides isolation

Un petit tour d’horizon s’impose pour mieux comprendre ce qui a changé au 1er janvier 2022 dans l’accompagnement de la transition énergétique du parc immobilier en France.
S’inscrire
à notre newsletter

Recevez une fois par mois (et pas plus !) des conseils sur la meilleure manière d’aborder vos projets de rénovation.

Le Chèque Énergie

Pour limiter la hausse des prix de l’énergie, le chèque énergie sera renouvelé pour tous les bénéficiaires aux revenus modestes, et ce, quel que soit le type de chauffage que vous utilisez au sein de votre logement. Cette aide est attribuée en fonction de votre revenu fiscal de référence et de la composition de votre foyer. Vous pourrez, jusqu’au 31 mars 2023, l’utiliser pour le paiement de vos factures d’énergie ou lors de la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique.

Le Chèque Énergie

MaPrimRénov Sérénité

MaPrimRénov Sérénité remplace la prime “Habiter Mieux”. Dans le cadre d’une politique de rénovation énergétique globale du logement, elle est réservée aux ménages qui se situent dans la catégorie bleue (ressources très modestes) ou jaune (ressources modestes) selon le barème de l’Anah. Vous pouvez prétendre à son éligibilité sous certaines conditions, comme celle de réaliser un gain énergétique du logement d’au moins 35% et d'atteindre une performance E. Votre lieu de résidence doit être construit depuis plus de 15 ans et ne pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro dans les 5 ans qui précède votre demande. En tant que propriétaire, vous vous devez de vous engager à occuper votre résidence pendant une durée de 3 ans minimum. Selon la catégorie de ressources dont vous faites partie, le montant de la prime sera de 15 000 euros (pour 50% du montant total des travaux HT dans la limite de 30 000 €) ou de 10 500 euros maximum (pour 35% du montant total des travaux HT). Depuis le 1er juillet 2022, vous avez la possibilité de cumuler ce dispositif avec les aides CEE versées par votre fournisseur d’énergie.

L’Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Pour vous aider dans votre projet de rénovation énergétique de votre résidence principale, le reste à charge peut être financé par un prêt bancaire à hauteur de 50 000€ à taux zéro remboursable sur une période maximale de 20 ans. L’État prenant en charge le montant des intérêts. La demande s’effectue tout simplement auprès d’une banque signataire d’une convention avec les autorités publiques. Ce dispositif est cumulable avec l’ensemble des aides disponibles à l'amélioration thermique de votre habitat.

L’Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

TVA réduite & Aides Locales

Si votre logement principal ou secondaire à plus de 2 ans, votre projet de rénovation énergétique peut bénéficier d’un taux de TVA de 5.5% au lieu de 20%. Il est accessible à tous sans condition particulière hormis celle d’effectuer vos travaux par un professionnel certifié RGE tel que Avenir Rénovations. Ce taux de TVA réduit viendra s’appliquer sur la main d'œuvre et les matières premières.  Vous pouvez, selon certaines collectivités, bénéficier d’aides locales, régionales ou être temporairement exonéré, partiellement ou totalement, de votre taxe foncière dans votre démarche de rénovation de performance énergétique. 

MaPrimRénov’

Ce dispositif vient remplacer le CITE (crédit d’impôt pour la Transition Énergétique) et l’aide “Habiter mieux agilité” octroyée par l’Anah (Agence Nationale de l’Amélioration pour l’Habitat). Le montant de cette prime énergie est accessible à tous les propriétaires, copropriétaires, occupants ou bailleurs. Pour bénéficier de cette aide, il vous sera indispensable de vous orienter vers des professionnels certifiés RGE (Reconnus Garant de l'Environnement) tels que Avenir Rénovations et son réseau de professionnels. 

Ma PrimRénov' est accordée si vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation, d’équipements, de chauffage, de ventilation dans votre résidence principale de plus de 15 ans. Dans le cas du remplacement d’une chaudière au fioul, à noter, que votre bien doit être âgé d’au moins 2 ans à la date du début des travaux. Le montant de cette prime dépend des revenus de votre foyer et de la nature des travaux envisagés ainsi que du gain écologique apporté à votre logement.

Modalités de MaPrimRénov’

Cette aide, délivrée par l’ANAH, est attribuée selon le plafond de ressource de votre foyer, mais aussi en fonction de votre région de résidence. Elle est répartie selon 4 profils : Profil bleu pour un ménage précaire; Profil jaune pour un ménage modeste; Profil violet pour un ménage intermédiaire; Profil rose pour un ménage aisé. Il vous est possible d’effectuer plusieurs demandes MaPrimRénov’ pour le même projet de rénovation dans la mesure où il concerne des travaux de nature différente (travaux d’isolation et travaux de chauffage par exemple). Toutefois, vous ne pourrez pas excéder un montant de 20 000 euros sur 5 ans pour ce dispositif.

Vous souhaitez procéder à des rénovations de votre habitat ?

Les équipes d'Avenir Rénovations sont à votre disposition pour réfléchir votre projet avec vous sans que vous n'ayez à lever le petit doigt.

Obtenir un devis

Prime CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) ou Prime Énergie

“Prime CEE Classique”

Instaurée pour financer vos travaux afin de réaliser des économies d’énergie, elle a pour objectif de réduire de 50% la consommation énergétique en France d’ici 2050. Elle est éligible aussi bien pour votre résidence principale que secondaire de plus de 2 ans. Pour en bénéficier, vous devrez entreprendre des travaux de rénovation concernant votre isolation, votre chauffage, l’isolation de vos combles, par exemple, et vous adresser à des professionnels du bâtiment certifiés RGE comme Avenir Rénovations. Ce dispositif est ouvert à tous, que vous soyez, propriétaires ou locataires, et ce, sans conditions de revenus.

Cette prime incombe aux fournisseurs d’énergie qui peuvent vous la rétrocéder sous différentes formes (bons de réduction, prime en chèque, cartes cadeaux,...) Le montant de cette aide est calculé en fonction de votre logement, de vos travaux, de vos revenus et de votre département.

Les démarches d’obtention de la prime CEE

Il vous faudra soumettre un dossier auprès de votre fournisseur d’énergie en communiquant vos revenus et le détail de votre projet d’amélioration énergétique de votre logement. Après acceptation, vous pourrez vous rapprocher d’Avenir Rénovation pour obtenir un devis de votre futur projet. À la fin des travaux, dans les délais imposés par votre fournisseur, l’ensemble du dossier devra lui être retourné. Ce dispositif est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimRénov’ précédemment détaillée.

Prime CEE “Coup de Pouce” ou Bonification de la prime “CEE Classique”

Ce dispositif est sensiblement identique à la prime CEE classique. Elle est versée par les sociétés qui ont signé la charte d’engagement “Coup de Pouce Rénovation Performante”. La différence notoire se situe dans des exigences plus élevées en matière de performance et d'efficacité énergétique. Le gain énergétique de votre résidence principale ou secondaire pour la prime CEE classique est de 35% après travaux, alors que pour la prime Coup de Pouce, les conditions demandées passent à 55%. Votre projet doit couvrir des travaux soit d’isolation des murs, de toiture ou de combles pour une surface d’au moins 75% de l’élément a proprement dit.

Un organisme accrédité interviendra pour contrôler le respect de la norme de vos travaux de rénovation entrepris (Norme ISO/IEC 17020).