Demande de devis gratuit
Chez Avenir Rénovations votre devis est réalisé par des professionnels de la rénovation, celui-ci est 100% gratuit et personnalisé même en cas de déplacement.

Aides à la rénovation énergétique : quels changements en 2024 ?

Aides à la rénovation énergétique : quels changements en 2024 ?
Sommaire

    Les aides à la rénovation sont des projets souvent mis en place par l’État. Ces dispositifs visant à encourager les rénovations, et notamment les rénovations énergétiques, sont voués à évoluer. Tout d’abord, elles sont temporaires et dès leur mise en place, l’État leur impose une date butoire à laquelle elles prendront fin.

    Ensuite, selon les besoins et les objectifs du gouvernement, elles peuvent être modifiées, supprimées ou bien de nouvelles aides supplémentaires peuvent être ajoutées. Dans cet article, Avenir Rénovations fait un point avec vous, sur les changements qui prendront effet dès janvier 2024, concernant les aides à la rénovation énergétique.


    MaPrimeRénov’ 

    L’objectif étant d’atteindre 200.000 rénovations globales en 2024, contre 90.000 logements rénovés (toujours rénovation globale) cette année, elle priorise les rénovations des “passoires thermiques” ou “passoires énergétiques”.
    Les passoires thermiques sont des logements très énergivores, car ils laissent passer la chaleur, le froid, et pour cause ! Souvent, la raison vient d’une mauvaise isolation qui peut concerner l’isolation des combles, des fenêtres, ou bien des murs. Ces passoires thermiques, au nombre de 500.000 en 2023, sont actuellement mises à mal par le programme de la Loi Énergie Climat. 

    Dans le nouveau cadre de MaPrimeRénov’, trois cas de figure seront pris en compte en 2024 :

    • Une prise en charge totale (100%) sera allouée aux logements très modeste 
    • Une prise en charge de 80% pour les logements modestes
    • Elle sera de 40% pour les moins modestes 

    Les revenus maximums de ces catégories de logements sont classées dans les tableaux ci-dessous : 

    Plafonds de ressources en Ile-de-France :

    Nombre de personnes du ménage Très Modestes Modestes Ménages aux Revenus Intermédiaires* Ménages aux Revenus les Plus Élevés*
    1 20 470 € 24 918 € 27 706 € Supérieur à 27 706 €
    2 30 044 € 36 572 € 44 124 € Supérieur à 44 124 €
    3 36 080 € 43 924 € 50 281 € Supérieur à 50 281 €
    Par personne supplémentaire + 6 059 € + 7 377 € + 12 314 €

    Plafond de ressources hors Ile-de-France :

    Nombre de personnes du ménage Très Modestes Modestes Ménages aux Revenus Intermédiaires* Ménages aux Revenus les Plus Élevés*
    1 14 790 € 18 960 € 27 706 € Supérieur à 27 706 €
    2 21 630 € 27 729 € 44 124 € Supérieur à 44 124 €
    3 26 013 € 33 346 € 50 281 € Supérieur à 50 281 €
    Par personne supplémentaire + 4 385 € + 5 617 € + 12 314 €


      Sélectionnez le service qui vous intéresse
      RÉNOVATION COMPLÈTE
      Rénovation complète
      EXTENSION-SURELEVATION
      Extension-surelevation
      RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE
      Rénovation énergétique
      RÉNOVATION INTÉRIEURE
      Rénovation intérieure
      RÉNOVATION EXTÉRIEURE
      Rénovation extérieure
      AUTRE PROJET
      Autre projet
      Renseignez vos coordonnées personnelles

    L’éco-PTZ (Éco-Prêt à Taux Zéro)

    La nouvelle est tombée ! Il y aura aussi des changements du côté de l’Éco-PTZ qui permet d’emprunter jusqu'à 50 000€ sur 20 ans pour financer des travaux de rénovation énergétique. Tout d’abord, il ne prendra finalement pas fin en décembre 2023 mais sera prolongé jusqu’au 31 décembre 2027. Le plafond de cette aide est également rehaussé, et le délai de remboursement (concernant certaines opérations) est augmenté.  

    Il sera également étendu aux rénovations des copropriétés, grâce à la mesure “Éco-PTZ collectif”. Dans cette mesure, l’Éco-Prêt à Taux Zéro sera couplé avec MaPrimeRénov’ Copropriété. L’objectif étant, dans une contexte de transition écologique également, de favoriser la rénovation énergétique des logements collectifs dans l’hexagone. Cela permettra de compenser le retard pris par les copropriétés sur le sujet. Les syndicats de copropriétaires pourront donc désormais souscrire à un éco-PTZ collectif. 

    MaPrimeAdapt’

    Dans la famille “Aides à la rénovation”, 2024 n’apportera pas seulement des modifications aux aides existantes. La nouvelle année verra naître une toute nouvelle mesure appelée MaPrimeAdapt’. 

    Inspirée du modèle MaPrimeRénov’, MaPrimeAdapt’ est, quant à elle, destinée aux séniors et aux personnes en situation de handicap. Placée sous la responsabilité de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), l’objectif est ici d’encourager les rénovations d’adaptation des logements. Destinés à ces personnes plus fragiles, ces rénovations ont pour but de faciliter leur confort de vie quotidien. Cela leur permettra également de vivre le plus longtemps possible dans leur logement en étant indépendants et en réduisant les dangers comme le risque de chutes.  

    Un budget de 35 milliards d’euros est donc consacré au lancement de cette nouvelle aide financière qui verra le jour dès le 1ᵉʳ janvier 2024. Selon les objectifs fixés, cela devrait permettre de rénover près de 500 000 logements entre 2024 et 2027. 

    Mais qui est éligible ? 


    • Les personnes âgées de plus de 70 ans,
    • Les personnes âgées de 60 ans à 69 ans, si elles justifient d’une perte d'autonomie à un certain degré,
    • Les personnes en situation de handicap.
    Quels travaux de rénovation seront pris en charge par MaPrimeAdapt' ? 

    Cette aide concerne des travaux d'aménagement du domicile et d’accessibilité, elle prendra donc une partie des travaux en charge pour : 

    L’adaptation du reste de la maison :

    • Ajouter un monte-escalier avec fauteuil ou un monte-escalier debout, ou bien un ascenseur privatif,
    • Installer une plateforme élévatrice PMR, 
    • Poser des barres d’appui ou des rampes d’accès, 
    • Installer des volets roulants électriques,
    • Élargir les portes afin de faciliter le passage d’un fauteuil roulant,
    • Installer une téléalarme.

    Les primes CEE (Certificats d’Économie d’Énergie)

    Du côté des primes CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) aussi, il y aura du changement cette année ! 

    Les CEE sont une aide proposée par les fournisseurs d’énergie aux propriétaires et locataires effectuant des travaux de rénovation. C’est une aide qui peut être versée aux bénéficiaires sous diverses formes comme les primes, les bons d'achats, ou encore les réductions…

    Le montant de cette aide à la rénovation n’est pas fixe et varie selon plusieurs facteurs : 

    • Le fournisseur d'énergie qui vous versera l’aide, 
    • Les travaux de rénovation que vous effectuez,
    • Vos revenus, 
    • L'ampleur des économies d'énergie réalisées grâce à ces travaux de rénovation.

    • Les primes CEE (Certificats d’Économie d’Énergie)
    Les primes CEE (Certificats d’Économie d’Énergie)

    Mon Accompagnateur Rénov’ 

    Toujours dans le cadre de l’aide à la rénovation MaPrimeRénov’, un interlocuteur devient désormais obligatoire. Les foyers devront être accompagnés par un acteur certifié pour être en mesure de prétendre aux aides de financement des rénovations (notamment dans le cadre des rénovations globales). Il s’agit de l’Accompagnateur Rénov’. Les foyers qui décideront de ne pas faire appel à cet accompagnateur seront limités à des aides d’un montant maximum de 2 000€ (plafond qui a lui-même augmenté, étant actuellement de 1 200€).  

    Concernant cette mesure, les aides augmenteront aussi pour les propriétaires qui honorent cette nouvelle obligation, afin de les aider à financer cet Accompagnateur Rénov’. Les DPE devant désormais être effectués par celui-ci, la prise en charge par MaPrimeRénov’ sera réévaluée. Cet accompagnateur sera gratuit pour les foyers aux revenus modestes et très modestes. 




    Vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique ?

    Les équipes d'Avenir Rénovations sont à votre disposition pour réfléchir à votre projet avec vous et pour prendre en charge les travaux de rénovation énergétique de votre maison ou de votre appartement.

    Des travaux de rénovation sans que leurs propriétaires n’aient eu à lever le petit doigt